/ News

5 tendances médias sociaux pour 2020

10 February

Jean-Sébastien Giroux, vice-président exécutif et associé chez Substance a partagé les cinq grandes tendances à suivre sur les médias sociaux en 2020 lors d'un entretien téléphonique avec Infopresse.

L’importance de se doter d'équipe performante et agile

La multiplication et la complexification des canaux de communication induisent de nouveaux défis pour les professionnels. Il est désormais indispensable de disposer des bonnes ressources financières, humaines et opérationnelles. «Il est plus difficile, en 2020, de confier à une seule personne la gestion des médias sociaux. Le domaine s’est largement professionnalisé et évolue en permanence. Ainsi, la production de contenu passe entre les mains d’une série d’experts comme un planificateur stratégique, un stratège de contenu, un concepteur-rédacteur, un directeur artistique, un designer ou encore un planificateur média», dit Jean-Sébastien Giroux.

La transparence entre la marque et son équipe de médias sociaux et le lien fort qui les unit permettront de créer des stratégies encore plus performantes et orientées sur les objectifs stratégiques.

La transformation du comportement numérique des usagers

«Sur les plateformes, le comportement des usagers évolue. On passe du tout public à un domaine mixte où de plus en plus de temps est passé dans le privé, et avec du contenu instantané», constate Jean-Sébastien Giroux. Cependant, ce changement ne diminue pas l’importance et l’influence des médias sociaux. 50% des consommateurs déclarent apprendre l’existence de nouveaux produits sur ces plateformes, selon une étude Forbes de 2019. En revanche, on constate une utilisation croissante d’outils comme les messageries ou groupes privés et des stories.

Aux marques de prendre conscience de ces changements et ajuster leurs stratégies. «Condé Nast a notamment créé le groupe Women Who Travel sur Facebook. Il vise à créer une communauté de femmes désireuses de voyager. La marque se positionne de façon pertinente et crée de la valeur ajoutée pour un de leurs segments stratégiques», illustre le vice-président de Substance.

La diversification des écosystèmes sur les médias sociaux

«Les marques doivent rester connectées aux évolutions des comportements des consommateurs sur les médias sociaux. Pinterest a notamment fait une belle progression. C’est une plateforme très pertinente pour générer du trafic qualifié. Par ailleurs, l’expérience et le placement média continuent de bien évoluer. En bref, Pinterest représente plus que jamais une plateforme d’intérêt pour plusieurs marques», commente Jean-Sébastien Giroux.

Les développements d’Instagram sont également à suivre de très près. La plateforme devrait continuer de dominer en tant que média social le plus performant pour l’engagement des influenceurs, avec un accent croissant sur l’IGTV.

Enfin, TikTok sera la plateforme de prédilection pour les marques qui souhaitent atteindre un public plus jeune. «TikTok est symptomatique des évolutions des usagers, et les possibilités de création sont magnifiques.» 2020 sera d’ailleurs l’année du contenu collaboratif. Les marques qui veulent se démarquer ont tout intérêt à adapter leurs stratégies en fonction de ce public qui demande davantage d’authenticité et ayant un intérêt marqué pour les photos et vidéos brutes, ainsi que pour les images mettant en valeur la vie réelle. Le storytelling sera une autre tendance afin de redonner cette authenticité demandée par les utilisateurs.

L’omnicanalité des tactiques numériques

Développer une vue et une compréhension globale des différentes tactiques de marketing pour créer une synergie entre ces différentes offensives permettra aux marques de se démarquer. Pour Jean-Sébastien Giroux, «il est opportun de décliner des stratégies de communication intégrées sur plusieurs médias sociaux». Aux professionnels de comprendre le comportement des usagers et les formats proposés par les plateformes pour adapter sa stratégie et s’assurer de proposer une expérience consumer centric.

2020, l’année de l’automatisation?

Le marketing conversationnel devient la norme de l’industrie dans tout le spectre du marketing numérique. Dialoguer avec ses utilisateurs en temps réel grâce aux chatbots, plutôt que de les obliger à attendre une réponse, sera mis en avant en 2020. «L’automatisation permet d’avoir un niveau de service à la clientèle et de répondre à des questions avec une décision, une variété, une pertinence et une vitesse impossible à atteindre avec des humains.»

Attention cependant à ne pas trop vite délaisser les interactions humaines. Selon une recherche Hootsuite, 52% des consommateurs se sont dits frustrés lorsque les marques n’utilisent pas d’humain. «Pour une marque, l’automatisation est une opportunité, si elle est utilisée à bon escient et surtout si elle répond à un besoin. En revanche, elle ne doit pas prendre la place de la communication humaine, sensible et contextualisée.»

You may also like